La production de la génération C4 débuta avec la production de la 1984 (il n'y eut aucune production de la voiture année 1983, seulement des prototypes), ayant comme motorisation le moteur de la 1982 (avec 205 ch) et allumage à injection appelé « cross-fire ». Le moteur à allumage Tuned Port Injection (TPI) fit son apparition dès 1985. Cette génération sera produite jusqu'en 1996 et verra plusieurs innovations et modèles très recherchés: par exemple la Pace Car de 1986, la ZR-1 de 1990, la 1988 35e anniversaire toute blanche (y compris les roues), la Grand Sport de 1996 en versions coupé et cabriolet (produite en seulement 1 000 exemplaires, 820 coupés et 180 cabriolets).

La puissance est passée de 205 ch (1984) à 250 ch (1991). En 1992, c'est le retour de la Corvette LT1 propulsée par un V8 de 5,7 L à 300 ch couplé à une boîte de vitesses manuelle à six rapports ou automatique à quatre rapports.

En 1996, la Corvette pouvait disposer d'un moteur LT4 en option développant 330 ch et disponible dans les versions avec boîte de vitesses manuelle à six rapports: les Collector Edition et les Grand Sport. La version ZR-1 de 1990 à 1992 disposait d'un moteur développant 375 ch, et de 1993 à 1995 inclusivement elle développera 405 ch. La production totale de cette génération est de quelque 330 000 exemplaires.


1984

La première Corvette entièrement redessinée depuis 15 ans fait son apparition avec un toit amovible et la lunette arrière abattable. Le V8 de 5.7 Litres à injection"Cross-Fire" est proposé en version standard et est légèrement gonflé pour développer 205 CV ce n'était que 5 chevaux de plus qu'avant, mais un allégement de 113 kilos améliorait les performances et la tenue de route. Le capot qui s'ouvre comme une coquille Saint-Jacque facilite les opérations d'entretien. Nouvelle boite manuelle "4+2" avec surmultipliée disponible sur les premiers modèles standard millésime 1984. Les instruments lumineux "barre-graphe" ont un air futuriste. Le châssis monobloc en "cage à oiseau" de la corvette 1984 était entièrement soudé, en acier galvanisé, renforcé par un raidisseur boulonné.

Message personnel à Corvetteteam heureux possesseur d'une Corvette 1984 "va y fonce"

Moteur V8 5.7 L 205 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 7 rapports (4 + 3 surmultipliées) ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, bleu métal, or métal, bleu foncé métal, vert foncé métal argent métal, gris métal, bronze métal
Production: 51.547 exemplaires
0 à 100 km/h : 7 secondes


1985

Le système d'injection Cross-Fire est remplacé par un système à alimentation variable "Tuned port fuel injection" permettant un gain de 25 CV. Le V8 de 5.7 Litres est doté d'injecteurs séparés pour chaque cylindre et développe 230 CV. La suspension est assouplie pour améliorer le confort de la Corvette. Grâce aux améliorations apportées, la Corvette devient une voiture plus polyvalente.

Moteur V8 5.7 L 230 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 7 rapports (4 + 3 surmultipliées) ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, bleu métal, or métal,,bleu foncé métal, vert foncé métal, argent métal, gris métal, bronze métal
Production: 39.729 exemplaires
0 à 100 km/h : 6 secondes


1986

Le retour du cabriolet Corvette après 10 ans d'absence. apparition du système de freinage ABS, un système antivol avec reconnaisance de la clé, les culasses en aluminium. Le célèbre pilote d'essai Chuck Yeager était au volant de la vraie Corvette Indy 500 Pace Car atteint les 800 km/h.

Moteur V8 5.7 L 230 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 7 rapports (4 + 3 surmultipliées) ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, jaune, bleu métal, or métal, vert foncé métal, beige métal, gris métal, bordeaux métal
Production: 35.109 exemplaires
0 à 100 km/h : 6.5 secondes


1987

A nous y voilà:Là: Chevrolet a fait très fort: ? à non désoler... mais c'est la mienne !!! Acheté en 1999 et vendu en 2008 pour une Corvette C5 des phtos son visible sur ces page année 2000: félicitations au nouvel acquéreur elle marche du feu de dieu. La Corvette est en grande partie dans la lingée de celle des années précédentes. Grâce à de nouvelles tige de soupapes à galet, le 8.7 Litres développe 240 CV. les Corvette sont invaincues pour la quatriéme année de suite dans les courses de la SCCA (South California Car Association). Les freins ABS faissaient partie de l'équipement standard rt étaient précieux sur une voiture qui pouvait atteindre 240 km/h.

Moteur V8 5.7 L 240 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 7 rapports (4 + 3 surmultipliées) ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, jaune, or métal, beige métal, rouge métal, argent métal, gris métal, marron métal
Production: 30.632 exemplaires
0 à 100 km/h : 6.3 secondes

Snif Snif ...... nous deux nous avions connu un très belle histoire. A toi le nouveau propriétaire prend s'en bien soin.


1988

La Corvette ne change pas en dehors d'améliorations au niveau du moteur et du chassis. Le V8 développe 245 cv est doté d'échappements plus libres. Des roues de 17 pouces de diamètre viennemt s'ajouter à la liste des options. 50 Covevette identique participent au challenge Corvette

Moteur V8 5.7 L 245 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 7 rapports (4 + 3 surmultipliées) ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, noir, noir métal, bleu métal, argent métal, gris métal, anthracite métal bordeaux métal
Production: 22.789 exemplaires
0 à 100 km/h : 6.2 secondes


1989

26 412 Corvette en tout sont construites pour le millésime 1989. Le toit amovible est de retour sur les cabriolets avec une lunette arrière à dégivrage. La boite manuelle de six rapports ZF devient standard et est couplée par un ordinateur pour passer de 1er en 4e lors de faible accélérations. A côte d'une Corvette normale, une ZR1 était un loup parmi des agneaux. Les ailes arrière devaient être renflées pour admettre des pneus plus larges

Moteur V8 5.7 L 245 ou 375 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, bleu métal, bleu foncé métal, rouge métal
Production: 26.412 exemplaires
0 à 100 km/h : 5.3 secondes (V8 375 ch)


1990

L'air bag à la place du conducteur est fourni en version standard sur les Corvette. Le tableau de bord enveloppant entièrement redessiné arbore des affichages analogiques et numériques. Le V8 LT5 tout en aluminium à 32 soupapes et à deux cames par tête de cylindre de la ZR-1 développe 375 cv. L'arrière plus large et convexe de la ZR-1 affiche des feux arrière rectangulaires

Moteur V8 5.7 L 245 ou 375 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, bleu métal, bleu foncé métal, rouge métal
Production: 23.646 exemplaires
0 à 100 km/h : 5.4 secondes (V8 375 ch)


1991

La Corvette change de look pour la première fois depuis 1984. La nouvelle ligne comprend des ouies horizontale sur les ailes avant et un ensemble phares/feux de position enveloppant. Les roues de 17 pouces de diamétre un nouveau dessin

Moteur V8 5.7 L 250 ou 375 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, jaune, bleu métal, turquoise métal, vert métal, noir métal argent métal
Production: 20.639 exemplaires
0 à 100 km/h : 5.3 secondes (V8 375 ch)


Callaway

Callaway Engineering à présenté un nouveau Speedster Corvette Twin-turbo à carrosserie aérodynamique au salon de Los Angeles. Ce modèle jaune Pearl est l'un des 10 exemplaires construits orné de glaces latérales fixes. Le Speedster de Callaway était propulsé par une version de 450 chevaux du V8 TPI de 5.7 Litres de la Corvette (83 kg de couple) , avec une boite 6 vitesses


1992

Après la carrosserie en 91, c'est au tour de la mécanique d'être renouvelée pour 1992. Le vieux moteur laisse place à un tout nouveau bloc, qui s'il reste dérivé de son prédécesseur, offre une technologie et des chiffres bien plus en rapport avec son époque. Il était temps, car la Corvette commençait à accuser le coup face à ses concurrentes principalement japonaises. L'anti-patinage est livré en série, tout comme la suspension pilotée, et rend la Corvette à la fois utilisable et facile, pour une auto d'une telle puissance. La ZR1 ne subit pas de changements majeurs. Cette année là, la millionième Corvette sort des chaînes....

Moteur V8 5.7 L 300 ou 375 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, jaune, noir, bleu métal, vert métal vert foncé métal
Production: 20.479
0 à 100 km/h : 5.3 secondes (V8 375 ch)


1993

Les versions LT1 n'évoluent que sur des détails de finition et d'aménagements, au contraire de la ZR1, qui malgré ses prévisions de ventes très limitées, a droit à un remaniement mécanique lui permettant d'afficher la puissance nette la plus élevée jamais disponible sur une Corvette. Ses performances sont dignes des plus chères sportives italiennes, et sa réputation est mondiale. Pour fêter le 40ème anniversaire de la naissance de la voiture, une série spéciale bordeaux métal très réussie voit le jour.

Moteur V8 5.7 L 300 ou 405 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, jaune, noir, rouge, bleu métal, bordeaux métal
Production: 21.590 exemplaires
0 à 100 km/h : 4.8 secondes (V8 405 ch)


1994

Encore une année ou le calme plat se fait sentir. Des points de détails sont modifiés, toujours en quête de perfectionnement, et les mécaniques, excellentes au demeurant, restent inchangées par rapport à 93. Seules de nouvelles jantes viennent rajeunir la ZR1, et un nouvel intérieur est adopté sur tous les modèle

Moteur V8 5.7 L 300 ou 405 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, jaune, or métal, bleu métal, rouge métal, gris métal, vert métal
0 à 100 km/h : 4.8 secondes (V8 405 ch)


1995

Pour 1995, près de 200 modifications intervinrent sur la Corvette, portant en vrac sur l'intérieur, les freins les amortisseurs etc. Mais ce n'était encore une fois que des retouches très légères, et rien de bien révolutionnaire n'était visible. Il faut dire que Chevrolet travaillait ardemment sur la nouvelle génération annoncée pour 1997. La surpuissante et rare ZR1 fit ses adieux cette année là, presque dans l''indifférence générale tellement les yeux étaient braqués sur la future C5

Moteur V8 5.7 L 300 ou 405 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, jaune, violet métal bleu métal, rouge métal, gris métal, vert métal
Production: 20.742 exemplaires
0 à 100 km/h : 4.8 secondes (V8 405 ch)


1996

Les versions de base sont strictement identiques aux modèles 95, et s'il n'y avait pas eu deux séries spéciales, visant à terminer cette génération en beauté, l'année 96 n'aurait pas mérité la moindre ligne... Une version LT4 du moteur LT1 voit donc le jour pour propulser ces deux séries spéciales, et les autres modèles en option. L'une sur base de cabriolet recevait une livrée argent métal avec un intérieur assorti, et l'autre reprenait le nom et les couleurs de la Gran Sport de 1962, voiture de course produite à 5 exemplaires. Avec 330 chevaux, ce moteur préfigurant la nouvelle génération, donnait un peu de fraîcheur à l'auto.

Moteur V8 5.7 L 300 ou 330 chevaux, suspension avant/arrière indépendante, boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, bleu métal, rouge métal, argent métal, vert métal
Production: 21.536 exemplaires
0 à 100 km/h : 5.8 secondes (V8 330 ch)