La seconde génération, baptisée « Sting Ray » (litt. « raie à éperon »), est conçue par Larry Shinoda (en) sous la direction stylistique de Bill Mitchell. Lancée en 1963, elle est produite jusqu'en 1967. La nouvelle Corvette, en version coupé, possède des vitres arrières en deux parties et de fausses grilles de ventilation sur le capot; la vitre arrière séparée sera supprimée en 1964 à cause de problèmes de sécurité, de même que les grilles de capot. La C2 est équipée de suspensions arrières indépendantes. Le V8 « small block » de 5,4 L développe de 250 ch à 360 ch en 1963, selon l'option choisie, et jusqu'à 375 ch en 1964. En 1965, un « big block » de 6,5 L développant 425 ch est aussi proposé et les versions de 1966 et 1967 se verront proposer en option une motorisation de 7 L (427 ci). La version L88 de ce moteur est officiellement estimée à 435 ch mais des sources externes lui donnaient plus de 550 ch. Seules vingt Corvettes ont été commercialisées avec ce moteur en 1967 et ces voitures peuvent aujourd'hui dépasser 600 000 dollars aux enchères, ce qui en fait les plus recherchées de l'histoire de la Corvette.


1956

La deuxième génération de Corvette entièrement redessinée est proposée en trois motorisation du V8 de 210 à 230 CV. Le moteur le plus puissant offre une accélération de 0 à 100 en 7.5 secondes et une vitesse maximum de 206 km/h. L'adoption des flancs concaves permet de proposer la voiture en deux coloris. Des vitres à manivelle remplacent les rideaux latéraux, un pavillon amovible est proposé en option. Trois Corvette terminent la couse exténuante des douze heures de Sebring.

La production des Corvette passe à 3 467 unités Chevrolet construit 1 560 000 voiture et Ford 1 400 000.


1957

Le moteur à injection est proposé en option sur la Corvette et les Chevrolet  standard. Le V8 voit sa cylindrée passer à 4.6 litres ; la plus puissante version développe 283 chevaux " La boîte manuelle à 4 vitesses fait son apparition au milieu de l'année. La production de Corvette fait un bond de prés de 83%. La ventes de Thunderbird dépassent toujours très largement celle des Corvette de plus de 300%. Ford bat Chevrolet en termes de production annuelle. L' économie américaine commence à décliner.


1958

Malgré un poids et un encombrement plus importants et quatre phares à l'avant la Corvette change peu. Le V8 a dorénavant une cylindrée de 4.6 litres la plus puissante version passe à 283 CV. Le dernier cri en matière de stylisme comprend les fausses prises d'air sur les flancs concaves. Les ouïes factices sur le capot et une abondance de chromes. La production fait un bond impressionnant et passe à 9 168 unités. La Ford Thunderbird devient une berline luxueuse et personnalisée.


1959

Le style de la Corvette s'adoucit : les ouïes pratiquée dans le capot et les moulures chromées du coffre sont supprimées. Le levier de vitesses est doté d'une sécurité en forme de T pour éviter. la sélection accidentelle de la marche arrière, des freins à efficacité constante (antifading) et des pneus en carcasse nylon sont proposés au acquéreurs.  Le plus populaire de moteurs de 4.6 litres de 230 CV avec un seul carburateur seul 1 092 enthousiastes optèrent pour l'injection de carburant 920 d'entre eux choisirent l'édition puissante de 290 CV qui passe de 0 à 100 en 7 secondes. La production de Corvette passe à 9 670 unités. Chevrolet et Ford finissent l'année au coude à coude avec chacun plus de 1 400 000 voitures.  Les taxes fédérales sur l'essence passent de 3 à 4 cent le gallon.


1960

La Corvette change peu à l'exception d'un plus grand nombre de pièces en aluminium et de nouveaux stabilisateurs à l'avant et à l'arrière. Plus de la moitié des 10 261 Corvette construites cette année sont dotées d'une transmission manuelle à quatre vitesse.  Les acquéreurs de Corvette se voient proposer cinq versions du V8 4.6 litres de 230 CV à 312 CV.  La Carvair à moteur arriérée inaugure la gamme des voitures compactes de Chevrolet.  Chevrolet présente un Correcte expérimentale, la XP-700. Trois Corvette participent aux 24 heures du Mans.


1961

L'arrière de la Corvette (en queue de canard) emprunté à la voiture d'exposition XP-700 arbore quatre feu arrière circulaire. Une calandre grillagée remplace la fameuse calandre en dents de requin. La liste des équipements fournis en version standard s'allonge mais le chauffage est toujours proposé en option. La réduction des tunnels de transmission permet d'agrandir l'espace passagers. La production progresse légèrement et passe à 10 939 coupés avec un choix de cinq motorisation pour le V8. Le V8 à injection de 315 CV propulse une Corvette à 100 km/h en 5.5 secondes seulement.


1962

Les ventes de Corvette atteignent un chiffre record avec 14 531 véhicules construits. Les Corvette ne sont plus proposées en deux tons. Le nouveau V8 de 5.3 litres développe 360 CV dans sa version à injection. Les nouvelles voitures expérimentales de 1962 comprennent la CERV-I de Chevrolet. Shelby American Inc produit sa première Cobra. Chevrolet avait adapté l'alésage et la course de son V8 à une cylindrée de 5.3 litres. La gamme de puissance de 250 CV. en standard,à 360 CV à injection cette dernière permettait de passer de 0 à 100 en 5.9 secondes et parcourait les 200 mètres  en 14 secondes, avec une tenue de route plus rapide et meilleure que jamais.


1963

La toute nouvelle "STING RAY" fait son apparition, un coupe unique à la lunette arrière en deux parties vient s'ajouter à la décapotable, les phares escamotable sont les premiers à apparaître sur une voiture américaine depuis la DE SOTO de 1942. Les ventes de l'industrie automobile augmentent de 8.17% et la production de Corvette croît de presque 50%. La Corvette Grand Sport arrive ; seul cinq exemplaires sont contrits avant que Général Motors enterre le projet. 199 Corvette étaient équipées de la suspension renforcée Z06 seuls 50 véhicules comportaient un réservoir de 136 Litres.


1963 GRAND SPORT

La Corvette Grand Sport voit sa puissance passer de 6.1 litres à 550 CV à 6400 tr/mn.


1964

A voilà une bonne année "oh désoler c'est une bonne année pour moi car j'ai vu le jour" parlons peut mais parlons bien. Le coupé Corvette abandonne sa lunette arrière en deux parties ; la nouvelle lunette arrière est d'un seul tenant. Le capot des Corvette perd ses fausses prises d'air, les ouïes situées sur le montant arrière des portes deviennent fonctionnelles et servent de grille de ventilation. Grâce à une isolation plus importante, les coupés de cette année sont plus confortable et moins bruyants.  La production augmente et passe à 22 229 unités donc 12 925 décapotables. Toutes les voiture américaine de 1964 sont dotées de ceintures de sécurité à l'avant....Ford Mustang fait son apparition.


1965

En dehors d'un capot lissé et de l'adjonction d'ouïe dans les ailes, la Corvette ne change peu. Presque toutes les Corvette sont vendues avec les nouveaux freins à disques fournis en options sur les quatre roues. Le milieu de l'année a vu l'arrivée du V8 Turbo Jet de 6.4 Litres cette édition crachait une formidable puissance de 425 CV.


1966

Les ventes de Corvette atteignent un nouveau record avec 27 720 unités construites dont plus d'un tiers de coupés. Une calandre en forme de boite à oeufs remplace le grillage horizontal, des moulures de bas de caisse striées sont installées et les coupés perdent les ouïes de leur pavillon. Le signe révélateur d'un nouveau V8 Turbo spécial le moteur développer une puissance de 425 CV. Dotée du moteur le plus puissant une Corvette peut monter à 100 en 4.8 secondes. le 5.3 litres à injection est abandonné. La production de Corvette passe à 23 562 unités et plus de 3 millions de Chevrolet.


1967

Parmi les nouveauté figurent un phare de recul unique de forme oblongue, des ouïes redessinées dans les ailes avant et des roues en aluminium boulonnées.  En option: une housse noir en vinyle pour le pavillon rigide {hard-top}amovible du roadster. Le choix de motorisation reste le même; grâce au triple carburateur, le V8 de 7 litres développe 435 CV.  Crée pour la compétition, la Corvette du Mans de Bob Bondurant et Dick Guldstrand a été largement en tête de sa catégorie. Cependant son moteur a cassé peu avant la fin.  Outre les 24 Heures du Mans, une Corvette atteignit la vitesse record de 310.34 km/h.